Retour sur Enquete Exclusive diffusée sur M6 le 29 mai

Ce 29/05/2022, M6 diffusait un numéro d’Enquete Exclusive intitulé « Santé, bien-être, charlatans et nouveaux gourous », un petit fil pour revenir sur ce reportage auquel nous avons participé (Replay disponible ici).

La journaliste derrière ce documentaire nous avait contacté il y a un an. Compte-tenu du caractère voyeuriste et sensationnaliste de l’émission, nous étions d’abord réticents à l’idée d’y participer.
Mais la journaliste connaissait très bien son sujet et menait un réel travail d’enquête pour mettre au jour les dérives liées à la santé, y compris en osant aller sur le terrain pour montrer le vrai visage de ces charlatans.
Nous acceptons alors de l’aider dans ses recherches et lui fournissons des informations utiles et des contenus vidéos. Le tournage des séquences avec Clément notre porte-parole a eu lieu l’été dernier. D’autres séquences avaient d’ailleurs été tournées, mais sans être conservées au montage

Revenons tout d’abord sur la galerie de portraits que vous avez pu, ou allez voir, dans le reportage. Evidemment, celles et ceux qui nous suivent ici connaissaient déjà ces personnages.

1) Irène Grosjean, papesse du cru et de la naturopathie, soignant le cancer et le SIDA, et qui estime « qu’une femme n’est battue que parce qu’elle est battable »

2) Miguel Barthelery, PhD, se présente comme docteur en médecine (c’est faux bien sur), et héritier d’Irène Grosjean. Toujours sous le coup d’une enquête judiciaire. (Ecouter le podcast du Parisien par Florian Loisy)

3) Christian Golden Schaller, ancien médecin homéopathe, devenu spécialiste de la consommation d’urine et du déguisement, qui soigne également le cancer, le SIDA et le diabète. Pilier du mouvement antivax en France.

4) Thierry Casasnovas, se dit enseignant de santé. Il est allé en stage chez Schaller, et s’entoure d’anciens coachs formés par Irène Grosjean. D’ailleurs, il a lui même tenté de former ses propres coachs

5) Eric et Aurélie Viard, anciens amis et partenaires financiers de Casasnovas, désormais beaucoup plus proches d’Irène Grosjean que vous pouvez voir ensemble dans cette vidéo.

Là où le reportage est réussi, c’est qu’il montre que ces individus partagent tous la même croyance dans un corps humain pur, parfait, toujours capable de s’auto-réparer sans aide extérieure. Ce qui ne fait reposer la responsabilité des maladies (apparition et guérison) que sur les épaules de chaque individu.
Mais le documentaire permet aussi de réaliser que lorsque leurs méthodes alternatives ne fonctionnent pas, ces individus n’auront aucune honte à vous reprocher d’avoir mal appliqué leurs protocoles, ou de ne pas avoir cru assez fort en la possibilité d’une guérison.
Si ça marche, c’est grâce à eux. Si ça échoue, c’est à cause de vous. Ils sont toujours gagnants. Et ce manque d’empathie peut aller, pour un certain naturopathe, jusqu’à blâmer la veuve d’une victime en lui demandant de « nettoyer le poison qu’elle a dans son cœur ». 

Cependant, on regrettera, dans Enquete Exclusive, l’absence de référence à l’excellent travail de Gmilgram sur le Healy, dispositif délirant, mais avec des jolies diodes colorées, vendu une fortune par, entre autres, Christian Schaller

Et surtout, contrairement à ce qui est affirmé par B. De la Villardière à la fin du programme, ces pseudo-thérapies et ces dérives sectaires ne fleurissent pas sur un mode de pensée anti-capitaliste. Au contraire, elles sont le paroxysme d’une vision individualiste et libérale de la société.

Non seulement les entrepreneurs, formateurs, coachs de santé en tout genre, ne sont pas des exemples d’altruisme : ils construisent un modèle économique florissant, en lien avec leur activité, grâce à des consultations rémunérées, des partenariats avec des marques, des ventes en tout genre, des formations flirtant souvent avec des arnaques pyramidales… La place occupée par des agences de communication comme Progressif Media dans ce genre de dérives illustre bien qu’elles usent au contraire de tous les ressorts de notre monde capitaliste. (Voir notre article sur Qui se cache derrière les magazine RGNR)

Mais plus largement, ces discours surfent sur un rejet de la modernité/société/système pour provoquer un repli sur soi. En rendant chacun responsable de sa propre santé, de son propre bien-être, on pousse les gens à ne plus s’occuper que d’eux-mêmes, et à se désengager des combats politiques face aux inégalités de notre société.

Ces alternatives dangereuses prolifèrent sur les difficultés rencontrées par un système de santé à bout de souffle, pressurisé par une logique libérale de rentabilité, et provoquant comme dommages collatéraux des errances médicales et une déshumanisation du soin. 

L’argent est pourtant bien au cœur de ce système « alternatif ». Si certains adeptes se feront arnaquer de quelques centaines ou milliers d’euros, données de bonne foi à des charlatans qui vivent sur leur dos. D’autres, se croyant pourtant anti-système, deviendront les acteurs de cette société fragmentée et morcelée produite par ces dérives, en revêtant les habits de coachs. 

En devenant de simples produits sur le marché du soin alternatif et du bien-être, ils se seront vendus eux-mêmes. A force d’être replié sur soi, et de ne s’occuper que de soi, d’avoir délaissé les échelles de décisions collectives, ils vendent la seule chose qui leur reste: eux-mêmes. Paroxysme du néolibéralisme.

Après avoir laissé leur défiance les éloigner progressivement de la société, certains en viennent à remettre en cause des acquis sociaux comme la Sécurité Sociale, affirmant que l’Assurance Maladie serait, comme son nom l’indique, une garantie de tomber malade. Peu importe si depuis leur confort de privilégiés, cela compromet  l’égal accès aux soins pour tous.
Donc non, Monsieur de La Villadière, ces dérives ne sont pas issues d’un rejet du capitalisme, elles en sont un des symptômes.

Bonus : d’autres séquences avaient été tournées avec Clément :
    – l’influence de la presse « féminine » et des articles autour du jeûne, de la détox…
    – la porte ouverte aux pseudo-thérapies dans les magasins bio (prospectus aux caisses, mais aussi arguments de vente de beaucoup de produits en rayon).

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :