Jean-Jacques Crèvecœur ne ment jamais !

Dans l’Info en Questions du 19 aout 2021, sorte de réunion zoom en direct sur Facebook de quelques têtes d’affiche de complosphère, Jean-Jacques Crèvecœur a continué de dénoncer, avec virulence, les effets secondaires des vaccins Covid 19. Drappé dans sa grande certitude, il présente deux exemples, particulièrement émouvants.

Le premier : un bébé né avec une main malformée. Cela serait, d’après lui, évidemment dû à la vaccination contre le Covid de sa mère au cours de sa grossesse.

D’où ça sort ? D’une capture d’un commentaire Facebook, posté dans un groupe, et qu’il a découpé en 2 images distinctes. A-t-il seulement pris la peine de contacter l’auteur de la photo pour vérifier ? On peut en douter puisqu’il se contente de la capture d’écran que l’on voit circuler. S’il avait eu la photo originale, des informations complémentaires et plus précises émanant de la source même, se serait-il privé du plaisir de nous partager tous ses éléments de meilleure qualité et inédits ? Probablement pas, n’est-ce pas Jean-Jacques?

Il nous a été impossible de remonter au commentaire original, probablement posté dans un des trop nombreux groupes de désinformations que Facebook laisse pulluler, qui a peut-être fermé depuis.
Mais la capture d’écran de ce dernier commence à se diffuser, surtout après le coup de projecteur donné par cet épisode de l’info en question, soulevant tantôt de l’indignation, tantôt de la suspicion.

Qu’en est-il vraiment ?

Prenons les éléments un par un. La personne affirme que sa cousine vient d’accoucher, donc début août 2021. La grossesse a donc démarré en décembre 2020. Bien.

La vaccination Covid des femmes enceintes au Québec (car oui, cette histoire se passe chez nos amis francophones Outre Atlantique) a été annoncée le 27 avril 2021, pour une ouverture dès le lendemain (source).

La jeune femme aurait donc été vaccinée au plus tôt à la fin de son 5° mois de grossesse.

Problème: l’organogenèse est déjà complète avant le 3° mois de grossesse. Autrement dit, tous les doigts sont déjà formés à ce moment là (voir ici le développement du fœtus)

Ainsi, elle aurait été vaccinée APRÈS la formation complète des doigts de son bébé, rendant donc le vaccin non responsable de la déformation de la photo (il est impossible d’avoir une déformation intra-utérine une fois l’organogenèse achevée).

On peut nous rétorquer que le bébé pourrait être un prématuré, et que sa mère aurait reçu sa 1° injection à 2 mois de grossesse, faisant donc naître son bébé à 24-26 semaines. Mais c’est encore une fois impossible : la taille des mains du bébé sur la photo brandie par Jean Jacques n’est pas du tout compatible avec un grand prématuré. Ici un exemple.

Pour que tout colle, il n’y a qu’une seule possibilité : que la cousine soit professionnelle de santé, et donc vaccinée dès le début de la campagne. Mais vu que ce n’est pas précisé, et qu’ en plus, d’après le message “‘ils voient des bébés avec des membres manquants. Des handicaps comme ça chaque jour”, chaque jour depuis le 28 avril, ça ferait beaucoup de femmes enceintes toutes professionnelles de santé…

Bref, rien ne colle, Jean-Jacques, tu ne vérifies pas tes sources ! Fais donc tes recherches…et sérieusement pour une fois.

Le deuxième exemple est celui de Jummai Nache, une infirmière qui a tragiquement dû être amputée des 4 membres. Elle avait reçu ses 2 doses de vaccins Covid. Seulement voilà, Jummai Nache a contracté le Covid juste après sa 2° dose. Son cas a été étudié par les experts du CDC, qui ont conclu que le Covid, combiné au syndrome inflammatoire multiple dont elle souffrait, sont les 2 facteurs expliquant son état. (Pour en savoir plus)

Qui peut décemment instrumentaliser la malformation d’un bébé et la tragédie de cette infirmière ? Ce que tu fais est abject Jean Jacques, et oui, tu es un menteur.

Merci à aux docteurs Antoine et Georges pour leurs confirmations médicales !

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :