Nous ne sommes pas infaillibles

Nous regrettons d’avoir un jour insulté de « sac-à-merde » Thierry Casasnovas. Cela nous avait échappé après le visionnage de cette séquence. Nous avons retiré le tweet en question et nous lui présentons nos excuses publiques.

C’est 1 insulte sur 2596 tweets, des articles de plusieurs milliers de signes et des heures de vidéos produites. Certes, mais c’est tout de même une de trop.

Malgré un travail collectif et une répartition interne de la quantité de travail que requièrent nos actions, l’un d’entre nous a réagit de manière épidermique et inappropriée face à la gravité des propos entendus. Nous le regrettons.

L’insulte n’est jamais une réponse. Même face à des propos ou des actes révoltants. Nous vous invitons d’ailleurs une nouvelle fois à ne pas céder à cette facilité qui occulte la complexité des problèmes soulevés.

De la même façon, nous condamnons fermement les appels à la violence ou les propos à caractère violent. Depuis le début, nous avons toujours été attentifs à la modération stricte sous nos publications. Nous avons eu la même exigence envers une victime qui se laisser emporter.

Image

Des rappels comme celui-là nous en avons fait dès que nous avions connaissance de propos déplacés. Mais malgré notre vigilance, dans les milliers de commentaires et d’échanges sous nos publications, certains ont pu nous échapper. Et nous le regrettons.

Image
Image

Fort heureusement, notre communauté est, dans l’immense majorité, très respectueuse. Vous avez bien compris qu’en plus d’être condamnable, ce genre de propos nourrit leur victimisation et l’antagonisme qu’ils essayent de générer.

En guise d’exercice, nous vous proposons d’exprimer ce que vous avez ressenti devant cet extrait sans aucune insulte ni appel à la violence. Même déguisés. Sur Twitter, Sur Facebook ou sur Youtube. On sélectionnera les tweets les plus originaux.

Un avis sur « Nous ne sommes pas infaillibles »

Commentaires fermés

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :